A tous nos amis cinéphiles: Le Festival du Nouveau Cinéma de Montréal

Hier soir se tenait au théâtre de Maisonneuve, puis à l’Agora (Place des Arts), la soirée d’ouverture du Festival du Nouveau Cinéma, avec en vedette, le film québécois Mise à l’aveugle, inaugurant avec maestria cette 41ème édition du Festival qui aura lieu à Montréal, du 10 au 21 octobre.

Pionnier dans le paysage des festivals de films montréalais, le Festival du Nouveau Cinéma attire chaque année des milliers de passionnés, from all over the world. Créé en 1971, il s’est depuis adapté aux nouveaux genres, pratiques et techniques cinématographiques pour nous offrir le meilleur du cinéma contemporain. Bien loin de ses débuts, le Festival a su gagner au fil des années une envergure internationale, malgré sa moindre médiatisation (comparée au Festival de Cannes, ou encore au TIFF de Toronto, il y a quelques semaines de cela).

Sa mission? Soutenir et diffuser les oeuvres majeures du 7ème art, en faisait connaitre (et reconnaître)  des cinéastes émergeants venus de tous les horizons, se posant ainsi en véritable tremplin du cinéma indépendant. Qu’ils soient attendus et espérés du public ou méconnus, de production québécoise ou internationale, courts ou longs, documentaires ou fictions… ce festival est voué à la diffusion de films aussi bien inédits qu’originaux!

Bref… Ce festival, c’est du lourd!

Pour tout vous dire, on s’est carrément glissées dans les coulisses du Festival (en tant que bénévoles), pour satisfaire notre curiosité naturelle d’abord (on ne se refait pas), mais aussi pour avoir une vision à l’interne du Festival et de ses dessous… à partager avec vous! (On ne citera pas les ridicules avantages obtenus en échange de notre temps en intégrant l’équipe… on ne saurait éveiller votre jalousie!)

Voici donc une top list de ce que l’on a aimé (et que l’on peut vous révéler) d’après notre expérience toute fraîche, de la journée/soirée d’hier:
1) L’originalité et la diversité des thèmes abordés par la programmation du Festival permet à tout un chacun (cinéphile amateur ou expérimenté), d’y trouver son compte! Les films proposés proviennent de pays très variés (géographiquement et culturellement), de la Pologne, à l’Autriche, en passant par le Brésil, la Corée du Sud ou encore l’Irak et la Turquie… le Festival plante le décor dans le cinéma d’ici et d’ailleurs.
2) Une équipe jeune et dynamique qui ne compte pas les heures de travail pour organiser cet évènement de taille, dans une ambiance toujours jovialeOn trouve particulièrement remarquable (pour un Festival de cet ordre) l’atmosphère étonnamment décontractée qui flotte dans l’air de la ville, favorisant les échanges entre les professionnels et le public (pour vous donner un exemple, aucune forme de distinction au cours de la soirée entre les spectateurs et les artistes).
3) And last but not least: une certitude! Ce Festival nous change définitivement des grandes productions hollywoodiennes qui monopolisent bien trop souvent le box office dans nos sociétés occidentales! Vivre le FNC c’est tout simplement accepter de se retrouver dans une salle de cinéma qui, le temps d’une projection, parvient à nous faire passer tour à tour du mal à l’aise à l’horreur, de la pitié à la haine, ou de la nostalgie à la dérision. Et ça, ON AIME!

Des films à voir absolument?
Parmi les plus attendus figurent certainement… (et notre liste n’est pas exhaustive) 

Antiviral (déjà présenté au Festival de Films de Toronto, au TIFF, en septembre dernier)

Le magasin des suicides (faisant partie de la sélection officielle du Festival de Cannes)

Mais également les films d’ouverture, avec le long métrage du réalisateur québécois Simon Galiero (non, il n’y a pas d’erreur) Mise en aveugle…


Et le film de clôture, Camille redouble, de la réalisatrice et actrice française, Noémie Lvovsky.

Tout au long du festival, des prix seront décernés aux différents films en compétition, à l’image de la Louve d’or, récompensant le meilleur long métrage issu de la Sélection internationale,  le prix d’interprétation, ou encore le prix de l’innovation.

Le Festival « pratique »:
Le festival prend place un peu partout dans Montréal, occupant les cinémas et théâtres de tous les quartiers de la ville.
Voici quelques  lieux de projection:
– L’agora Hydro-quebec du coeur des sciences de l’UQAM
– Le cinéma Excentris
– Le cinéma Impérial
– La Cinémathèque Québecoise
– Cinéplex Odéon du Quartier Latin
– Le centre Phi
– Le Théatre Outremont

Petit conseil: Dépêchez vous de réserver vos places car elles partent très rapidement!
Vous trouverez la billetterie à l’Agora Hydro-Québec, au 175, Avenue du Président-Kennedy, coin Jeanne-Mance, de midi à 20h. Le plus facile pour s’y rendre est encore d’arriver à la station de  Métro Place-des-Arts, ou par la ligne de bus n°80)
– Vous pouvez aussi réserver par téléphone, du 6 au 21 octobre: 514.844.2172

Tarif régulier: 12$
Étudiants et aînés: 8$

Le mot de la fin?
Parcourez la programmation, faites votre sélection et le jour j, lorsque les lumières s’éteignent dans la salle, enfoncez vous bien profondément dans votre siège et savourez chaque minute de la projection… car vous voilà en position de spectateur d’un film (probablement en avant première) dans un Festival de Films International!

Publicités

2 réflexions sur “A tous nos amis cinéphiles: Le Festival du Nouveau Cinéma de Montréal

  1. je recommande tout particulièrement le film « Camille redouble » qui a fait un tabac pour l’originalité de son scénario,beaucoup d’humour et d’émotion sans jamais friser le ridicule et tomber dans la nostalgie des années 80.

  2. Pingback: Back to school! (10 idées pour survivre à la rentrée) | MySweetMontreal

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s