La citrouille, elle nous rend maboule!

Elle est partout! C’est l’invasion! Non, cet automne, vous n’y échapperez pas!

La citrouille, (cette courge!) emblème de la fête d’Halloween, a envahit la ville, ses marchés, ses jardins (pour en prendre la mesure, allez faire un tour dans le quartier de Westmount… les résidents prennent la décoration extérieure TRES à coeur! C’est rien de le dire…) Bref! Alors que la fin du mois d’octobre pointe le bout de son nez, on verrait presque ORANGE! et c’est pas une si mauvaise chose, face à l’arrivée du terrible, du redoutable Monsieur Novembre (ce mois menaçant qui met à l’épreuve le moral des troupes).

La citrouille, dans sa forme la plus traditionnelle d’abord…
Mais elle s’accompagne également de toute une panoplie de dérivés, « comestiblement » parlant! Nous avons dressé une petite liste de tous ces produits que vous trouverez en ville, qui se rattachent, de près ou de loin, au légume phare de cette saison!

Accrochez vous… ce week-end, c’est régime citrouille!

Notre vadrouille spéciale citrouille débute au marché Jean Talon, où nous rencontrons Louise Gagnon, chroniqueuse culinaire, mais surtout auteure de Sous le charme des courges et des citrouilles, un ouvrage dédié, vous l’aurez deviné, à la citrouille (ainsi qu’à toutes les autres sortes de courges). Et justement, on a  pu goûter à des sablés à la purée de citrouille et raisin sec,  recette présente dans le livre, qui ravit nos palais de douceur et de… hmmm! Qu’on se le dise, la citrouille C’EST BON!

Vous trouverez ici la recette de ces petites merveilles sur le blog de Louise, ainsi qu’une panoplie d’autres articles carrément citrouille! 

Notre flânerie dans les étals du marché nous porte chez l’Havre aux glaces qui propose un sorbet spécial citrouille-érable. On ne saurait vous dire si c’est l’accord citrouille/érable qui nous a déplut… la seule chose dont on se rappelle est notre soupe à la grimace!

Nous poursuivons notre route dégustative, toujours au marché Jean Talon, chez Chocolat Privilège,
pour tester leur Chocolat à la citrouille épicée, spécialement conçu pour la saison.

Bon… mais pas extraordinaire! (sans vouloir faire nos fines bouches)
On leur reproche surtout le goût de la citrouille… pas (du tout) évident! Il ne restera (certainement) pas dans les annales…

En traversant la rue, on se retrouve dans la boutique du Marché des Saveurs, où nous attendent plusieurs ateliers de dégustation. On commence par goûter (tenez vous bien) à de la bière à la citrouille! Et ça donne quoi? Eh bien, une bière relativement plus douce… il semblerait que la citrouille adoucisse l’amertume de cette boisson populaire!

(Pour la petite histoire, sachez que la bière Magouille des brasseurs illimités utilise 960 livres (435 kilos) de citrouille pour produire 2800 livres de bières!)

On nous propose ensuite de la confiture à la citrouille.
C. appréciera l’arrière goût citronné, qui justement déplaira à S. par son aigreur.
Ne tombant pas d’accord sur cette confiture d’origine québécoise… on vous laisse donc juge de trancher!

Finalement, on nous fera tester (là encore, stupéfaction!) du Ketchup à la citrouille.
Surprise du jour
! Toutes deux moyennement fan du ketchup original, c’est un peu à reculons que nous avons accepté la dégustation (qu’est ce qu’on ne ferait pas pour vous!) Eh bien, à nos mamans: Vous aviez raison! Il faut goûter avant de dire « j’aime pas »!
Un incontournable de la saison, pour accompagner vos viandes et vos tourtes.

Et pour finir notre tournée citrouillesque autour du marché, on fera un petit saut chez Première Moisson pour goûter à son pain à la citrouille, bacon et cumin. Gargantuesque, il se mange tout seul (il y passe sans qu’on est le temps de s’en apercevoir!), le bacon (en fait, on dirait plutôt des gros dés de jambon fumé! Encore meilleur…)  est parfaitement relevé par le cumin (un peu épicé quand même pour les non-habitués). Bref! On est sous le charme! Par contre, il faudra se rendre jusqu’à la succursale du marché Jean Talon car c’est une recette inédite! Pas très pratique tout ça…

Petite marche digestive direction le plateau… mais avant, escale gourmande chez Fous Desserts, pour goûter à leur brioche fourrée à la citrouille.  Et c’est le coup de coeur! Deuxième incontournable de la journée(saison)! On vous laisse imaginer une bonne brioche au beurre, fourrée d’une confiture de citrouille mélangée à de la pâte d’amande! Pur plaisir… on ne saurait vous conseiller de trop attendre… oui euh en fait, FONCEZ!!

Notre expédition se poursuit rue Mont Royal où notre premier arrêt est consacré à la maison du macaron sur le plateau… nous voilà chez Point G, pour tester leur macaron à la tarte à la citrouille!
Résultat? Bof! Très bof même! On est déçues par ce macaron qui manque cruellement de saveur!
Mais on ne leur en veut pas vraiment, les saveurs originales sont si bonnes…

Et parce qu’on commence à avoir soif, on improvise un petit stop chez Starbucks Coffee, qui nous proposent, Ô surprise! tout un assortiment de produits dérivés de ce sympathique cucurbitacée! Nous commencerons par goûter leur Café à la citrouille… et là, aucun doute  possible, ce café a véritablement le gout du fameux « légume-fruit »! (C’est d’ailleurs peut-être ce produit qui aura le goût le plus prononcé) Cependant, petite déception: bien trop sucré, le café est écoeurant. Nous n’en viendrons pas à bout! (à trois estomacs)

Et parce qu’un café se doit d’être accompagné… on y trempera leur pain à la citrouille… qui a bien plus l’allure d’un cake! (Mais peut être est ce parce qu’il est sec justement?) On ne retrouvera pas non plus le goût de la citrouille, mais plutôt celui des épices.
Le scone à la citrouille écopera quant à lui d’une mention « honorable »… toujours le problème du glaçage trop sucré!

A quelques mètres de là, notre chemin s’arrête chez Petits Gâteaux, où nous goûterons (seulement au) cupcake à la courge musquée et poivre de Jamaïque (malgré la tentation!)
La texture du gâteau est moelleuse et fondante, mais le glaçage est définitivement trop sucré! (On se répète? Bah… c’est quand même pas notre faute!) Néanmoins les avis seront partagés puisque certains l’ont littéralement adoré! Comme on dit, les goûts et les couleurs ne se discutent pas! Mention spéciale pour la décoration tout de même: on adore les citrouilles, fantômes et pierres tombales qui ornent ces petits gâteaux!

Et pour finir en beauté, la fameuse boulangerie/pâtisserie de la rue Van Horne: Mamie Clafoutis! Devenue un de nos incontournables depuis quelque temps déjà, c’est vers elle que nous nous sommes logiquement tournées pour dénicher nos dernières trouvailles toujours dans le thème de la citrouille. Et nous ne serons pas déçues… les Tartelettes à la citrouille se révéleront délicieuses!

Sans parler du Muffin à la citrouille… Une texture parfaite, moelleuse, fondante, accompagnée de la douceur de la citrouille…
C’est bien simple, on est conquises! Chapeau Mamie Clafoutis pour ces douceurs faites maison!
C’est ainsi que s’achève notre croisade revisitant l’univers de la citrouille…

BILAN? que de surprises! On n’aurait jamais pensé que grouille autant d’inspiration autour de la citrouille! Loin d’avoir rouillé… elle est plus que jamais au goût du jour!

Publicités

4 réflexions sur “La citrouille, elle nous rend maboule!

  1. Pingback: Blog Awards | Les Meilleurs Blogs et Articles de Voyage en Octobre | Le Blog de Hostelbookers

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s