Montréal, 4 balades hors des sentiers battus!

Aujourd’hui on vous propose de redécouvrir Montréal au gré de quatre balades insolites. A pied, à vélo, à roller ou encore pour votre jogging dominical, foulez des chemins et des sentiers méconnus… opération grand air!

1) La classique, renommée « La balade des artistes » par S&C.
530542_10201964061605402_1252245398_n

Les tamtams du Mont Royal sont un incontournable de l’été montréalais. Ce rendez-vous non officiel,  donne lieu, chaque dimanche, à un énorme rassemblement autour du monument à Sir George-Étienne Cartier.  Nonchalamment assise sur la pelouse du parc Mont Royal, la foule écoute de la musique, joue, danse, improvise… nous avons même déjà eu l’occasion d’assister à une bataille de preux chevaliers avec des épées en bois! (Quant on vous dit que tout est possible à Montréal!). Par une belle journée ensoleillée, n’hésitez pas à aller y pique-niquer et profiter de cette ambiance… inégalable!

1236725_10201964062285419_1924214905_n

Pour ceux qui ont la bougeotte (et tous les autres) un petit tour du côté du belvédère du Mont-Royal s’impose! Après avoir grimpé tout en haut de la « montagne » montréalaise (pour les plus courageux, il y a les escaliers… point de côté garanti!), soufflez un bon coup et admirez la vue! Cette petite grimpette vaut bien le détour car vous arrivez très certainement devant l’un des plus beaux panoramas de Montréal. Avec le centre ville et le fleuve Saint Laurent en perspective, ce tableau saura vous charmer… à toutes les saisons!
????????

2) La plus sportive (et libératrice) :
Avis aux plus stressés d’entre vous, cette balade est un bon remède pour vous ressourcer au grand air, loin (mais quand même tout près) de la ville. Car avec un départ très centrique (métro Lionel Groux, à deux pas du Marché Atwater), cette promenade est super accessible et à la fois, très dépaysante!

????????????????

Si on croisa nombre de coureurs, de marcheurs ou encore de gens à roller le long de la piste cyclable, nous décidâmes pour notre part de nous essayer au vélo! Après avoir loué le matériel à un point de location sur le bord du Canal Lachine, notre folle « pédalade » commença en direction de l’Ouest, carte et appareil photo en main!

???????? ????????

Un fol air de liberté s’empare alors de nous, un sentiment d’insouciance nous prend et on se surprend à rire de bon coeur comme des enfants faisant la course, aussi légers que des oiseaux. Une piste cyclable d’une quinzaine de kilomètres se déroule sous nos pieds, que nous parcourons aisément en moins d’une heure (arrêts photo non compris).

???????? ????????

Le paysage défile et change au fil des kilomètres parcourus.  Très urbain au départ, il devient rapidement industriel, puis plus pittoresque avec ses petites maisons bordant l’eau. Les écluses s’enchaînent alors pour aboutir au lac Saint Louis, avec son phare très carte-postale.

????????

3) La plus dépaysante:

Lac_des_Deux_Montagnes

Crédit photo Wikipedia

Celle-ci vous fera sortir de Montréal et de l’excitation toute citadine. On change d’horizon, direction la campagne. Mais nul besoin de prendre la voiture, le bus 211 s’y rend pour vous. Après tout, c’est dimanche! On se laisse donc conduire à destination en ayant, pour une fois, tout le loisir d’observer le paysage qui défile à travers la vitre. Les buildings de la ville font rapidement place à l’autoroute, et bientôt on oublie le béton pour admirer une petite route qui borde le lac Saint Louis. Le vert des prairies, le bleu du ciel, la surface étincelante de l’eau, le rouge brique des maisons…  Avec sa jolie palette de couleurs, cette balade ne manque pas de charme.
ste-anne-de-bellevueAu terminus, on descend se dégourdir les jambes après ce long trajet (comptez au moins 40 minutes de bus… bien que vous ne les verrez pas passer). D’ailleurs, peu sont les voyageurs qui vont jusqu’au bout. Et c’est tant mieux! On peut s’extasier à sa guise… Face à nous, se dresse le campus verdoyant de McGill, dit « MacDonald ».  Un cadre idyllique pour étudier! Bienvenue à Saint Anne de Bellevue.

4) La plus animée:
Mille et une raisons sauront vous motiver à traverser le fleuve pour atteindre la terre promise notre 4ème point de départ pour cet article spécial balades insolites à Montréal. Et ces raisons, les voici, les voilà…
1371497_10151920602701532_1829706569_na) Pendant la saison d’été (hâtez-vous, il n’y en a plus pour bien longtemps!), on y va pour pique-niquer sur l’herbe (ou sur les traditionnelles tables en bois aménagées pour les plus maniaques civilisés) ou faire trempette dans la piscine olympique non couverte (précision importante).
1372754_10151920602681532_690790886_nb) 
Pour les Festivals qui ne manquent pas de ce côté de la rive! En ce moment, le Piknik Electronik mobilise tous les weekends une foule d’adeptes (ou pas d’ailleurs) de musique… électronique, (et ce jusqu’au 22 septembre inclus).

fete-festival-evenement-piknic-electronik-336979161

Crédit photo BonjourQuébec

c) Pour profiter d’un incomparable point de vue sur notre belle ville de Montréal! Car Jean Drapeau fait partie des meilleurs endroits pour immortaliser les couchers de soleil sur la ville, avec en première ligne le vieux port, mais surtout, les reflets rougissants sur le skyline de Montréal.
1369124_10151920602696532_1478190771_n

Vous n’avez maintenant plus d’excuses… le Parc Jean Drapeau est, si ce n’est pas encore le cas, à faire!

Et vous, quelle est votre balade préférée autour de Montréal? Partagez vos coups de cœur avec nous!

***

Merci à Léa et Cristina pour leurs photos.

Publicités

6 réflexions sur “Montréal, 4 balades hors des sentiers battus!

  1. haha contente de voir que vous avez pris le temps de voir l’ouest de l’île! (J’habite à Lachine et j’adore pouvoir courir le long du bord de l’eau plutôt que dans les rues.)

    Juste une petite précision, ce n’est quand même pas la campagne!

    Et point d’information pour ceux et celles qui voudraient faire le trajet en vélo: la piste cyclable du bord de l’eau compte plusieurs crèmeries ;)

  2. Ah bravo S. ! On a quand même pas mal parlé dans l’avion et tu nous as pas dit qu’il fallait faire le parc Jean Drapeau. Du coup maintenant notre périple a un petit gout d’inachevé.
    Non je plaisante, grâce à toi on a pu quand même faire pas mal de choses qu’on aurait pas forcément fait à Montréal (même si le parc olympique pratique des tarifs assez indécents), la poutine à la banquise… miam :p et le road-trip Montréal>Trois-Rivières>lac Saint-Jean>Tadoussac>Québec>Montréal pour finir, magique B-)
    Continuez les filles c’est vraiment sympa de faire découvrir cette belle ville de cette façon là.
    Ici Toulouse, il fait beau, chaud (28°) et je bosse :(

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s